Anri Sala représentera la France à la Biennale de Venise [sq]

La présence française à la 55e exposition internationale d’art contemporain de la Biennale de Venise sera assurée par Anri SALA, artiste d’origine albanaise.

Après consultation d’un comité d’experts, Xavier Darcos, Président de l’Institut français, a proposé à Alain Juppé, ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes, et à Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, Anri Sala, comme artiste pour le Pavillon français de la Biennale internationale d’art contemporain de Venise en 2013.

Anri Sala - JPEGAnri Sala : né en 1974 à Tirana, en Albanie. Il appartient à la dernière génération d’artistes ayant grandi sous le régime communiste en Albanie et à la première génération à entrer en contact avec le monde de l’art international. Ses premiers films, à la fin des années 1990, font référence à l’idéologie qui s’était imposée dans son pays et au rôle utopique de l’art dans l’apport d’une nouvelle vision sociale. Après des études à l’Académie des arts de Tirana (1992-1996), à son arrivée en France il fréquente l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, à Paris (1996-1998), et le studio Le Fresnoy, à Tourcoing (1998-2000). Reconnu sur la scène internationale depuis une quinzaine d’années, il a été sélectionné pour de nombreuses biennales dont celles de Berlin (2001, 2006), de Moscou (2007), de São Paulo (2002, 2010), de Sydney (2006) et de Venise (1999, 2001, 2003). Parmi ses expositions individuelles on peut noter la Kunsthalle Wien (2003), le Musée d’art moderne de la Ville de Paris (2004) ainsi que les Museum of Contemporary Art de North Miami et Contemporary Arts Center de Cincinnati (2008-2009), puis la Serpentine Gallery à Londres, au NMAO d’Osaka au Japon et au Musée d’art contemporain de Montréal en 2011. Il a obtenu un prix du jeune artiste à la Biennale de Venise en 2001.

Ses œuvres font partie de collections prestigieuses, dont celles de l’Art Institute of Chicago, de la Pinakothek der Moderne (Munich), du MoMA (New York), du Centre Pompidou (Paris) et du MUSAC (León).
Il bénéficiera d’une première grande monographie au Centre Georges Pompidou, du 2 mai au 6 Août 2012, dans la Galerie sud, Niveau 1 et sera présent dans l’exposition Les espaces de mémoire à la Kunsthalle de Düsseldorf.

Anri Sala vit et travaille entre Paris et Berlin, il est représenté par la Galerie Chantal Crousel à Paris, Marian Goodman Gallery à New York, Hauser & Wirth à Zurich et Londres.

Dernière modification : 31/01/2012

Haut de page