Ballet Angelin Preljocaj à Tirana [sq]

A l’occasion du 100ème anniversaire de l’Indépendance de l’Albanie, la France, le ministère de la Culture et l’Opéra de Tirana ont organisé la venue de la Compagnie du célèbre chorégraphe Angelin Preljocaj à Tirana. Deux représentations auront lieu, le vendredi 19 et le samedi 20 octobre à 20h.

Le ballet est intitulé " Ce que j’appelle oubli". Toujours épris d’œuvres littéraires fortes, Angelin Preljocaj choisit de chorégraphier et mettre en scène le texte de Laurent Mauvignier, “Ce que j’appelle oubli”. Cette fiction inspirée d’un fait divers survenu dans un supermarché de Lyon raconte l’histoire tragique d’un jeune marginal tabassé à mort par quatre vigiles pour avoir bu sur place une canette de bière sans la payer. Réflexion politique sur la violence sociale, le texte est aussi une empathie avec un corps victime. « C’est une unique phrase, dit le chorégraphe, une longue phrase interminable qui imbrique le jeu des corps et la structure littéraire de façon radicale. J’ai pensé que la danse pouvait s’emparer du sujet, en mettant en perspective le récit, et en déployant une écriture chorégraphique qui lui serait spécifique ».

Avec “Ce que j’appelle oubli”, interprété par six danseurs et un comédien, Angelin Preljocaj crée un spectacle d’un genre nouveau, entre théâtre et danse, maîtrise de l’art et brutalité de la vie.


Ballet Preljocaj - JPEG


Dernière modification : 12/10/2012

Haut de page