Découverte d’une plaque en os sculpté de l’IIe-IIIe siècle à Apollonia

Les archéologues ont découvert sur le site antique d’Apollonia, à 150 km au sud de Tirana, une plaque en os sculptée dont la finesse d’exécution illustre le raffinement de la société aristocratique de la cité aux IIe-IIIe siècle, a déclaré mardi à l’AFP un responsable d’une mission archéologique franco-albanaise, Jean-Luc Lamboley.

Cette plaque en os travaillé de 5 cm de large devait orner un petit coffret ou un manche de peigne et représente en haut relief la scène mythologique d’Héraclès volant le trépied delphique et poursuivi par Apollon.

"Il s’agit d’un épisode bien connu de la mythologie grecque, représenté pour la première fois sur le fronton Est du trésor de Siphnos à Delphes et que l’on retrouve sur de nombreux vases peints de l’époque classique ainsi que sur un sarcophage romain du musée de Cologne", a expliqué M. Lamboley.

Les archéologues affirment que malgré les petites dimensions, la scène est rendue avec beaucoup de détails d’une étonnante précision, que ce soit l’anatomie des corps, l’animation des drapés, l’expression des visages ou les bandelettes entourant l’omphalos.

"La vivacité de la scène est très éloignée de la sévérité du fronton du trésor de Siphnos", a relevé M. Lamboley, précisant que c’est la première fois que cette scène est attestée sur le territoire albanais et sur un simple objet de la vie domestique.

Cité grecque florissante, fondée à la fin du VIIe siècle avant JC par des colons venus de Corinthe et de Corcyre, le grand site d’Apollonia conserve aujourd’hui la façade corinthienne du Monument des agonothètes à proximité d’un temple d’Artémis, d’un odéon, d’un arc monumental et d’un alignement de boutiques le long d’une rue principale.

Source : AFP - TIRANA (Albanie), 21 août 2012

Dernière modification : 28/08/2012

Haut de page