Journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie (17 mai 2021)

Journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie (17 mai 2021)
A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, la France réitère son engagement ferme en faveur de la dépénalisation universelle de l’homosexualité et de la défense des droits des personnes LGBTI+, trop souvent victimes de discriminations, de harcèlement, de violences, d’arrestations arbitraires, voire de meurtres.
Cette journée est l’occasion de rendre hommage à toutes celles et ceux qui agissent en faveur des droits des personnes LGBTI+, dans des contextes difficiles, au péril parfois même de leur liberté ou de leur vie. La France est pleinement engagée à leurs côtés.
Des progrès importants ont été accomplis : 124 États ne pénalisent pas ou plus aujourd’hui les relations sexuelles entre personnes de même sexe. Mais il reste encore beaucoup à faire dans un contexte où les droits des personnes LGBT+ régressent dans certains pays, y compris en Europe et dans près de 70 pays où l’homosexualité et/ou la trans-identité sont toujours pénalisées. Onze pays prévoient même la peine de mort.
Conformément au Plan national d’action pour l’égalité, contre la haine et les discriminations anti-LGBT+ (2020-2023), la France continuera d’accompagner les efforts de la société civile dans les enceintes multilatérales.
La fierté, la dignité, les droits fondamentaux appartiennent à toutes et tous. Ce combat est aussi celui de l’universalité des droits de l’Homme et doit être notre combat commun.

Dernière modification : 18/05/2021

Haut de page