L’Ambassadeur Fitoussi est intervenu lors du séminaire COP21 "En route vers Paris"

JPEG
Allocution de l’Ambassadeur
Aujourd’hui, nous avons tous à l’esprit les évènements du 13 novembre, et nous sommes reconnaissants du soutien de la communauté internationale.
• Néanmoins, comme l’a rappelé le Président de la république, François Hollande, « Nous devons continuer, continuer, à travailler, continuer à sortir, continuer à vivre, continuer à influencer le monde : c’est pourquoi le grand événement international de la conférence sur le climat sera non seulement maintenu, mais sera un moment d’espérance et de solidarité. »
• La COP21, qui débutera en moins de 5 jours, est absolument indispensable pour le climat. Elle doit permettre la mobilisation de tous, et la société civile est appelée à y prendre sa pleine place.

• La situation créée par les attentats odieux du 13 novembre et les investigations menées depuis imposent toutefois que les conditions de sécurité soient renforcées. Dans ce cadre, la totalité des manifestations organisées dans les espaces fermés et aisément sécurisables seront maintenues. En revanche, afin d’éviter tout risque supplémentaire, le Gouvernement a décidé de ne pas autoriser les marches pour le Climat prévues sur la voie publique à Paris et dans d’autres villes de France les 29 novembre et 12 décembre.
II/ Sur le fond, ce qui est attendu à Paris : un accord juridiquement contraignant et des contributions nationales gage du changement.
• Après les records de mai, de juillet ou encore de septembre, le mois dernier a lui aussi battu le record du mois d’octobre le plus chaud depuis les premiers enregistrements thermométriques en 1880, selon l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA). L’année 2015 s’impose comme une année climatique exceptionnelle. Dans ce contexte, les attentes envers la cop21 sont très fortes.
• A ce titre, la dernière session de négociation formelle qui a eu lieu à Bonn du 19 au 23 octobre 2015 a permis de publier un projet d’accord de 31 pages et un projet de décision de 20 pages.
• En outre à l’approche de la COP21, de nouvelles contributions ont été soumises, portant le total à 169 pays et plus de 91% des émissions mondiales de GES de 2011. Cette mobilisation contribue à la confiance entre les Parties et constitue d’ores et déjà un succès. Chaque dépôt de contribution nationale nous rapproche d’un accord universel.
Nous souhaitons que la contribution albanaise soit en ce sens un modèle et une inspiration pour d’autres États. Il faut comprendre que les engagements qui seront pris à Paris doivent être mis en œuvre par les gouvernements certes, mais également par les entreprises, les ONG, les savants et les jeunes de tous les pays.

JPEG

http://www.punetejashtme.gov.al/al/zyra-e-shtypit/lajme/ndryshimet-klimatike-mbledhin-ekspertet-se-bashku-sa-ambicioz-eshte-plani-i-veprimit-i-shqiperise-per-ndryshimet-klimatike

Dernière modification : 27/11/2015

Haut de page