Printemps de la Francophonie en Albanie : colloque international d’archéologie [sq]

L’ambassade de France en Albanie, l’institut archéologique de Tirana et l’Ecole Pratique des Hautes Etudes de l’université PSL, en partenariat avec les ambassades de Suisse et de Grèce ont organisé un colloque international d’archéologie à la salle UNESCO du Musée national d’histoire les 3 et 4 mars 2020.

L’Illyrie suscite de nombreuses recherches scientifiques en même temps qu’elle constitue un sujet d’interrogation contemporain sur l’identité dans plusieurs pays des Balkans, au premier rang desquels l’Albanie.

Les programmes archéologiques actuels, notamment albano-français, albano-suisse, albano-italien, albano-allemand et albano-grec, contribuent à préciser ce que l’on peut dire aujourd’hui de l’Illyrie, sujet d’étude complexe et riche, depuis le Néolithique jusqu’à la fin de l’époque byzantine. Par ses découvertes récentes, du lac de Prespa et du bassin de Korça à Komani en passant par Apollonia et Durrës, la recherche montre combien l’Illyrie antique est avant tout un carrefour de cultures, de langues et de formes politiques, fruit d’une position stratégique entre Orient et Occident, entre Méditerranée et Europe continentale.

Ce colloque international a rassemblé les meilleurs spécialistes albanais et étrangers et les Écoles françaises d’Athènes et de Rome, avec des points de vue très divers, de l’archéologie de terrain à l’histoire et à la géographie historique, en passant par la linguistique, l’histoire économique, l’anthropologie des religions et l’archéo-sismologie. Ces regards croisés donnent l’état de la recherche sur une Illyrie plurielle, qui s’avère beaucoup plus complexe qu’on ne le suppose habituellement.

Programme complet : http://www.archeo.ens.psl.eu/Illyries-identites-croisees.html?fbclid=IwAR2X_50lylfrbT4wdvHJtuzkXGcGbsUGRfsBoLym4HEo8XUvit_SAWZad8A

Colloque d'archeologie - JPEG

Dernière modification : 23/03/2020

Haut de page