Le soutien de la France dans la gestion des ressources d’eau et des déchets [sq]

La France soutient les collectivités locales dans le domaine de la gestion des ressources en eau et dans la mise en œuvre des directives-cadres européennes relatives à l’eau et à la gestion des déchets.

SICALA, Syndicat Intercommunal d’Aménagement de la Loire et de ses affluents, s’est rendu en Albanie du 23 septembre au 7 octobre 2012, pour d’une part, présenter dans les locaux de la municipalité de Rubik, les résultats de l’étude que ses techniciens ont menée sur la rivière Fan et d’autre part, pour réaliser la même étude sur la rivière Osum, dans la région de Berat.

SICALA regroupe en France plus de 110 communes de la Haute-Loire et rempli une double mission depuis 1987 : s’assurer de la protection des ressources en eau par une bonne gestion de la rivière et faciliter la réinsertion par l’accès à l’emploi dans le domaine de l’environnement.

Développant également depuis de nombreuses années des programmes de coopération à l’international, c’est dans ce cadre que SICALA a mis en place ce programme triennal de coopération décentralisée en Albanie, financé par le Ministère des Affaires Etrangères français.

Ce projet de coopération décentralisée, intitulé FAREP, « rivières françaises et albanaises dans une perspective européenne » a démarré en juin 2010 lors du Comité des Régions qui s’est tenu à Bruxelles et durant lequel SICALA a signé des accords de coopération décentralisée avec six municipalités albanaises bordant deux rivières : la rivière Fan et la rivière Osum.

En avril 2011, des techniciens de SICALA ont mené une étude technique sur la rivière Fan et son bassin versant et se concentrant sur l’état de la rivière, le risque de crues et la gestion de déchets. C’est la présentation de cette étude qui a été faite à Rubik, en présence notamment des élus de cette municipalité et des communes environnantes ainsi que des représentants de la région de Lezhë dont le vice-préfet. Cette présentation a été accueillie avec beaucoup d’intérêt et répondait aux interrogations et aux inquiétudes des personnes présentes, inquiétudes qui s’avèrent malheureusement fondées.

L’équipe de SICALA s’est ensuite rendue à Berat afin de réaliser la même étude sur la rivière Osum. A son retour à Tirana, SICALA a pu partager avec les représentants de la Délégation de l’Union européenne à Tirana les résultats de son travail. Les sujets d’inquiétude sont communs tant liés aux risques de crue qu’à la mauvaise gestion des déchets.

SICALA a également eu un entretien important avec l’Association des Municipalités albanaises, partenaire important de cette coopération décentralisée et avec lequel il a été convenu de renforcer encore la coopération. .

SICALA se propose de travailler dorénavant à la mise en place de mécanismes de coordination des acteurs locaux impliqués dans le domaine de l’eau via par exemple une structure de gestion collective des cours d’eau des bassins versants et de gestion collective des déchets.

Le maire de Rubik, M. Gjok VULA avec l'équipe de SICALA - JPEG

Dernière modification : 12/06/2017

Haut de page