Négociation européenne en français : cycle de formation au ministère des affaires étrangères albanais [sq]

« Le français est une langue européenne, une langue d’accession à l’Europe, une langue de participation à l’Europe », a déclaré l’Ambassadeur Moro.

Cycle de formation au MAE (Photo MAE albanais)) ) - JPEGL’Ambassadeur a participé, au côté du ministre des Affaires étrangères M. Ditmir Bushati, au lancement d’une formation de trois jours organisée par le MAE albanais en coopération avec l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et la prestigieuse École Nationale d’Administration française (ENA).

Cette formation rassemble des stagiaires possédant déjà un bon niveau de français, provenant de plusieurs ministères albanais. Le stage combine le perfectionnement linguistique sur des sujets spécialisés, et l’acquisition de connaissances sur les structures européennes et les techniques de négociation. Il fait suite à un premier module qui s’est déroulé il y a quelques semaines à Bruxelles.

Ce stage, a souligné l’Ambassadeur, rappelle que le français est une langue européenne, une langue d’accession à l’Europe, une langue de participation à l’Europe. Elle a salué la présence de fonctionnaires venus de différents ministères, ce qui est un bon signe de leur mobilisation sur les questions européennes. Mme Moro a également rappelé la fructueuse coopération avec l’ENA, qui a formé une dizaine de hauts fonctionnaires albanais, aujourd’hui regroupés dans une association qui permet de faire fructifier et partager les connaissances acquises. Enfin, l’Ambassadeur a remercié M. Bushati de sa participation personnelle à l’événement et de l’attention qu’il porte à la francophonie et aux relations avec la France.

Dernière modification : 02/10/2013

Haut de page