Signature de l’agrément entre le CERN et le Ministère albanais de l’Education [sq]

Discours de M. Didier Guilbert, Premier conseiller de l’Ambassade de France lors de la signature de l’agrément entre le CERN et le Ministère de l’Éducation

Madame la Ministre de l’Éducation et des Sports, chère Lindita,

Monsieur le Recteur de l’Université, Artan Haxhi,

Monsieur le Préfet, Paulin Radovani,

Madame la Présidente du groupe d’amitié parlementaire Albanie-France, chère Mimoza,

Mesdames et Messieurs les députés du groupe d’amitié Albanie-France,

Mesdames et Messieurs les Professeurs,

Chers étudiantes et étudiants,

Chers amis,

Je vous prie tout d’abord d’excuser mon Ambassadeur, M. Bernard Fitoussi, qui m’a chargé de vous dire combien il aurait été heureux d’être avec vous ce soir. Sachez néanmoins qu’il s’intéresse de près aux travaux de cette conférence et que son absence est d’ordre strictement professionnel : tous les ambassadeurs de France dans les pays des Balkans sont réunis actuellement à Prizren, ce qui démontre l’implication croissante de la France des Balkans, même si « l’accélération Gamma » de cette implication pour « augmenter la vitesse initiale Vo » mérite de grandir encore. Vous voyez, je n’ai pas oublié que j’étais un modeste scientifique de base au cours de ma carrière universitaire avant d’entrer au Ministère des Affaires étrangères, vous comprendrez donc que je suis donc particulièrement heureux d’être parmi vous ce soir.

Venons-en au sujet qui nous occupe aujourd’hui, à savoir cette merveilleuse conférence internationale qui se déroule dans cette belle ville de Shkodra. Cette conférence s’inscrit dans le cadre des relations entre la France et l’Albanie : le groupe d’astrophysique de l’Université de Tirana entretient des relations étroites avec l’Institut d’Astrophysique de Paris (CNRS) en coopérant sur un sujet majeur pour l’astrophysique d’aujourd’hui : les « sursauts Gamma ». Plusieurs visites scientifiques ont été organisées ces dernières années à Paris et à Tirana, toutes soutenues par l’Ambassade de France.

L’Albanie va signer un agrément avec l’Organisation européenne pour la Recherche nucléaire, aussi appelée laboratoire européen pour la physique des particules et couramment désignée sous l’acronyme CERN, qui est le plus grand centre de physique des particules du monde. Je salue leurs quatre éminents représentants présents parmi nous ce soir.

Il s’agit là d’une avancée importante et une reconnaissance pour les scientifiques albanais en physique et en ingénierie. La France se félicite de cet agrément, qui va aussi dans le sens de l’histoire, à savoir l’intégration européenne de l’Albanie que nous souhaitons tous : vous avez besoin de l’Europe et l’Europe a besoin de vous, pour construire un monde plus juste et améliorer la vie du plus grand nombre.

Merci aux scientifiques venus de Bulgarie, de Croatie, de Grèce, d’Italie, de Macédoine, du Monténégro, de Turquie, à la délégation française du CNRS emmenée par Ludwik Dobrrynski d’avoir bien voulu effectuer ce déplacement en Albanie.

Merci aux organisateurs, à mon amie de longue date Mimoza Hafizi, à mon compatriote Ludwik Dobrzynski du CNRS et à M. Artan Haxhi, fort dynamique recteur de l’université de Shkodra.

Enfin mes plus chaleureux remerciements, personnels et de mon pays, vont aux étudiantes et aux étudiants albanais, les scientifiques de demain qui feront, je n’en doute pas un seul instant, l’honneur de leur pays au sein de la Grande famille européenne. Chers étudiants et futurs chercheurs, l’avenir vous appartient, dépassez les préjugés et les frontières, soyez les ambassadeurs scientifiques de demain pour mettre vos travaux et vos savoirs au bénéfice de toutes et de tous.

Vive la coopération scientifique !

Faleminderit

Dernière modification : 10/10/2014

Haut de page